dimanche 7 janvier 2018

Régie ou forfait


La différence entre une mission "régie" et une mission "forfait"

Bien souvent, lorsque l'on reçoit l'appel d'un client, c'est l'euphorie.
Mais attention. Malgré l'envie de satisfaire au plus juste la demande de ce client, il faut savoir rester vigilant sur la négociation de la mission.

Il existe 2 types de missions : en régie et en forfait





En régie



Sur cette mission, vous apportez votre savoir-faire sur un ou des besoins qui ne sont pas clairement définis. Votre engagement porte sur un volume de travail à fournir et non pas sur un objectif à réaliser.
 
Cela ne veut pas dire que l'entreprise n'a pas d'exigence vis à vis du résultat mais que la forme de ce résultat n'est pas figée au départ.

La facturation pour ce type de mission

Après avoir estimé le nombre de jours que vous pouvez allouer à ce client, vous définissez votre tarif journalier et facturez selon vos jours d'intervention.
 
Une fois votre compte-rendu d'activité complété - CRA, signé par votre client, vous pouvez émettre votre facture du mois.




En forfait



Sur cette mission, vous apportez votre savoir-faire sur un ou des besoins clairement définis dans un cahier des charges technique et fonctionnel.
 
Ce cahier des charges est d'une importance primordiale. Il évite les à-côtés que pourrait demander le client. Or, libre à vous de les accepter sous la condition de faire un avenant pour pouvoir les facturer.
 
Vous devez établir un devis avec votre estimation tarifaire. Proposez un devis à tiroir (différentes options) pour laisser un choix au client et profitez-en pour demander un acompte de 20 à 40 % selon la nature de la mission.
 
Vous l'aurez compris, cette mission engage donc un résultat. C'est à vous de la mener à bien, d'en incomber la responsabilité à vos risques et périls.

La facturation pour ce type de mission

La facturation se fait en fonction de l'objectif réalisé.

Exemple :

Un client m'appelle et souhaite une prise de RDV physique.
Téléprospectrice, je m'engage via le cahier des charges à être rémunérée que si ce RDV physique est qualifié et honoré dans l'agenda de mon client.
Peu importe le nombre d'heures passées à téléphoner aux prospects.
 
Il faut donc être certain de maîtriser le périmètre de vos engagements.
  • Suis-je techniquement capable de le faire ?
  • Ai-je assez de temps pour cette mission ?
Sinon votre trésorerie risque sérieusement d'en souffrir. Dans le cas contraire, vous pouvez négocier la sous-traitance des parties pour lesquelles vous vous sentez moins à l'aise ou pour lesquelles vous manquez de temps.
 
L'objectif - fidéliser votre client
 
Ne soyez pas ferme sur vos négociations. Acceptez parfois quelques écarts sur une mission - ne serait-ce que par un geste commercial et gagner ainsi l'intérêt de votre client.
 
Un moyen de le fidéliser pour qu'il fasse à nouveau appel à vos services lorsqu'il sera dans le besoin.


Votre fidélité récompensée